Ce week-end, je suis allée voir mes parents en Vendée, et pour m'occuper, je ne sais pas ce qui m'a pris...

Evidemment, avant de m'inscrire je n'avais pas consulté la météo...toujours consulter la météo avant de faire son premier Triathlon...

Le jour de l'épreuve, j'ai vite compris que ce "XS découverte" allait se transformer en "XS Survivor"...

3

4Après avoir affronté les vagues, le courant, l'eau glacée...il a fallu subir l'épreuve du "déshabillage" ! Inutile de vous dire que j'ai mis 15min pour enlever ma combine de surf. Ma transition était au top.

5J'ai ensuite enfourché mon "vélo", un VTT "Top Gun" datant de 1986 que mon père avait ressorti du garage. J'ai vite compris que ce VTT était une relique vintage plutôt qu'un moyen de locomotion.

photo

Puis ce fut l'épreuve de course à pied. L'avantage d'être dernière, c'est que personne ne vous marche dessus. Et moi qui suis habituée aux courses parisiennes où chaque m2 est occupé par 5 coureurs...j'ai beaucoup aimé ce moment...

6

Conclusion : Je me souviendrai longtemps de ce premier Triathlon sous la tempête. Mais l'orga était au top, les bénévoles étaient au top et je remercie tous les habitants de St gilles qui m'ont soutenu. Ce fut mon premier Triathlon mais sûrement pas le dernier...

 

photos tri